Sélection des voyageurs au point de contrôle – Le mieux est l’ennemi du bien (1/2)

1ère partie – État sommaire du système de contrôle passagers en vigueur dans les aéroport américains

Aviation civile

Le nouveau système aéroportuaire de contrôle des passagers développé par la TSA tranche avec les précédentes initiatives. Baptisé Managed Inclusion, il instaure une véritable synergie entre les diverses mesures de sureté qu’il intègre. Devant le succès rencontré depuis quelques mois, la TSA a récemment décidé d’élargir rapidement son application. Paradoxalement, cela risque de déplaire à toute une frange de voyageurs ; mais surtout de rendre les contrôles moins sécuritaires.

Depuis plusieurs mois, la Transportation Security Administration (TSA) a mis en place un nouveau système de sélection et de contrôle des passagers avant l’embarquement. Cette initiative, baptisée Managed Inclusion, n’introduit pas de nouvelles technologies. Il s’agit en fait d’une inédite façon de procéder avec des outils préexistants.

Continuer la lecture de « Sélection des voyageurs au point de contrôle – Le mieux est l’ennemi du bien (1/2) »

La loi américaine sur les armes à feu indétectables rate sa cible | 2/3

Introduction et sommaire de cette série

2ème partie – Comment détecter une arme indétectable ?

Aviation civileÉnoncer une interdiction ne suffit pas. Encore faut-il être capable de la faire respecter. Pour pouvoir réprimer les porteurs d’armes prohibées, il est impératif d’être en mesure de repérer ces armes. Seulement voilà : comment détecter des armes indétectables ?

Interrogé récemment par Le Figaro, le conseiller juridique de l’association Gun Owners of America, Michael Hammond, déclarait :

MichaelHammondguillemet_Les pistolets en plastique ne représentent pas une véritable nouvelle menace, pour un certain nombre de raisons. Les rayons X dans les aéroports permettent de détecter un pistolet en plastique, les rayons X dans les tribunaux le font aussi, donc dans ces circonstances, je ne suis pas sûr que cela constitue un vrai danger.

Oh, comme on aimerait que ce soit aussi simple !

Continuer la lecture de « La loi américaine sur les armes à feu indétectables rate sa cible | 2/3 »

Israël : La chasse aux terroristes idiots est ouverte

TerrorismeÀ l’aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv, le service de sécurité intérieure (Shin Bet) peut demander aux arrivants d’ouvrir leur compte courriel. Les passagers sont ensuite inviter à laisser les agents israéliens lire le contenu des messages électroniques, pour déterminer si ceux-ci contiennent des éléments de nature à nuire directement ou non à Israël. Si les passagers refusent ce contrôle, ils peuvent se voir refuser l’entrée au pays.

Israel HayomLe FigaroFrance TV InfoCNN

Shin Bet et courriels

 Illustration réalisée avec le logiciel en ligne GéGé.

Pour un autre exemple de Cover Your Ass bureaucratique au sein de la haute administration israélienne, on pourra relire cet article.

Non, le profilage de sureté ne doit pas être du profilage racial

De toutes les mesures de protection de l’aviation civile, le profilage est décidément la plus mal comprise. Dès qu’un politicien ou un journaliste se penche sur la question, le terme est encore et toujours synonyme de « profilage racial ».

Cette incompréhension majuscule offre diverses déclinaisons. Par exemple, depuis plusieurs années, resurgit régulièrement une théorie saugrenue selon laquelle le profilage racial aurait parfaitement sa place dans les systèmes de sûreté de l’aviation civile des pays démocratiques.

Continuer la lecture de « Non, le profilage de sureté ne doit pas être du profilage racial »

Que nous apprend l’attentat de Bourgas ?

Le 18 juillet dernier, à l’aéroport de Bourgas (Bulgarie), un attentat à la bombe a causé la mort de six personnes et fait 30 blessés. L’explosion s’est produite dans le stationnement qui fait face à l’aérogare et visait un autocar affrété pour conduire à leur hôtel des touristes israéliens qui venaient de débarquer de l’avion – cinq d’entre eux en sont décédés.

Le porteur de la bombe était un homme d’une trentaine d’années, déguisé comme un touriste, qui aurait ainsi pu monter à bord de l’autocar visé sans éveiller les soupçons. On pense aujourd’hui qu’il aurait agi comme « mule », pour le compte d’un autre terroriste, situé à proximité, qui aurait déclenché l’explosion au moment opportun. Continuer la lecture de « Que nous apprend l’attentat de Bourgas ? »

Un nouveau contributeur, spécialiste international en sureté aérienne

J’ai le plaisir de vous annoncer que Rapports minoritaires compte un nouveau contributeur, en la personne d’Amotz Brandes. M. Brandes est un spécialiste mondialement reconnu de la sureté aéroportuaire. Ancien du renseignement dans l’Armée israélienne, il fut durant plus de quatre ans profileur de sureté pour la compagnie aérienne El Al.

Il est aujourd’hui directeur associé au sein de Chameleon Associates une compagnie de formation-conseil en sureté et en renseignement privé, présente à l’international. J’ai assisté à plusieurs  séminaires de formation animés par Amotz. J’ai ainsi pu apprécié l’étendue de ses compétences en matière de profilage et d’entretien de sureté.

Amotz a très volontiers accepté que je traduise et publie ici des articles écrits à l’origine (en anglais) sur le site web de sa compagnie. Aussi, c’est avec une grande joie que je l’accueille sur ce blogue.

Avec le Chef de la TSA, plus ça change, plus c’est pareil

Le mois dernier, le Chef de la Transportation Security Administration (TSA), M. John Pistole, a accordé une longue entrevue en public au Newseum de Washington (voir le vidéo ici), dans le cadre de la commémoration du 10ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001.

À cette occasion, il a évoqué les changements en cours et futurs au sein de son administration. Mais comme à son habitude, il a énoncé quelques contrevérités.

Ainsi, il évoquait tout d’abord le Checkpoint of the Future, développé par l’International Air Transport Association (IATA). Le projet vise à de reconstruire le point de fouille aéroportuaire en une série de trois couloirs parallèles, chacun correspondant à un niveau de risque spécifique et proposant des système de contrôle adaptés. M. Pistole concluait [à 19’00″] :

Pistole That’s a great concept, but it is not there from a technology perspective.

Certes, la technologie n’est pas encore au point. Mais quand bien même le serait-elle, le Checkpoint of the Future ne serait pas pour autant la panacée. John Pistole reprend ici à son compte la dialectique de sa ministre de tutelle, Janet Napolitano. Pour le Department of Homeland Security (DHS), en effet, la technologie est la solution ultime aux problème de sureté aérienne. Une position officielle que nous avons critiqué il y a peu sur ce blogue. Continuer la lecture de « Avec le Chef de la TSA, plus ça change, plus c’est pareil »

L’obsession technologique des autorités américaines – Le syndrome de la chaussure piégée

Jeudi dernier, une dépêche de l’AFP faisant état du discours prononcé le jour même, à Las Vegas, par Mme Janet Napolitano, Secrétaire à la sécurité intérieure des États-Unis, devant un parterre de gestionnaires de l’industrie du transport et du tourisme.

Elle y a déclaré que les bombes dissimulées dans les chaussures constituent encore et toujours une menace pour l’aviation civile. Elle a ajouté que son ministère cherche  activement une solution technologique à ce problème. Mais qu’en attendant, les voyageurs devront continuer à ôter leurs chaussures pour les faire scanner au point de contrôle préembarquement des aéroports.

Et d’asséner péremptoirement :

It’s a technological problem.

Cette petite phrase, totalement erronée, est lourde de sens. Elle révèle que, pour les autorités américaines, la sureté de l’aviation civile est avant tout, encore et toujours, une question de technologie : Continuer la lecture de « L’obsession technologique des autorités américaines – Le syndrome de la chaussure piégée »

Le Congrès américain fustige encore le profilage de sureté, mais ne le comprend toujours pas

Qu’on l’appelle profilage de sureté, behavior pattern recognition ou évaluation comportementale de la menace, l’empirique et efficace système de sureté qui nous vient d’Israël subit des attaques récurrentes.

Le principal reproche qui est formulé à son encontre est que cette méthode de détection des malfaisants, telle que pratiquée notamment à l’aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv, ne serait en fait ni plus ni moins que du profilage racial.

Cette argumentation est pour le moins absurde, quand on sait que si un aéroport dans le monde ne pratique pas le profilage racial, c’est bien celui de Tel Aviv. En effet, les Israéliens savent pertinemment que le profilage racial ne fonctionne pas. Car c’est dans cet aéroport qu’a eu lieu, en 1972, le pire attentat terroriste jamais commis contre l’aviation civile israélienne : descendant d’un vol Air France en provenance de Rome, trois terroristes avaient récupéré leurs bagages (des étuis à violon…) et en avaient extirpé des mitraillettes et des grenades. En l’espace de quelques secondes, le commando avait fait 26 morts et 79 blessés. Continuer la lecture de « Le Congrès américain fustige encore le profilage de sureté, mais ne le comprend toujours pas »

Aéroport de Francfort : un attentat terroriste inquiétant, pourtant bien vite oublié

Le 2 mars dernier, sur la rampe des arrivées de l’aéroport international de Francfort (Allemagne), un homme est monté à bord d’un autocar qui s’apprêtait à convoyer une vingtaine de soldats américains. Il a sorti un pistolet et fait feu à plusieurs reprises, tuant ainsi deux militaires et en blessant deux autres.

La finalité terroriste de l’agresseur est aujourd’hui clairement établie : Arid Uka, 21 ans, musulman d’origine kosovare résidant en Allemagne, a agi de la sorte pour condamner à sa manière la présence de l’armée américaine en Afghanistan. Les soldats ciblés arrivaient en effet du Royaume-Uni et s’apprêtaient à rallier par la route la base américaine de Rammstein d’où ils s’envoleraient pour l’Afghanistan.

Ce qui frappe le plus dans cette attaque jihadiste, c’est la faiblesse de la couverture médiatique qui lui a été accordée. Une semaine après les faits, les médias internationaux n’évoquaient déjà plus l’événement ; et ce, avant même que ne surviennent le tsunami japonais et la crise libyenne

Pourtant, malgré les apparences, l’attentat de Francfort mérite une attention particulière. Il cumule en effet quatre éléments préoccupants ayant trait à la menace terroriste globale (1) comme spécifique aux aéroports occidentaux (2).

Continuer la lecture de « Aéroport de Francfort : un attentat terroriste inquiétant, pourtant bien vite oublié »