Il faut tuer le cycle du renseignement – 10ème partie

Le nouveau processus du renseignement

par Kristan Wheaton

Version originale : Sources & Methods

Traduit de l’anglais (américain) par AP

– Introduction et sommaire de cette série –

Tous les exemples étudiés dans les sections précédentes ne sont véritablement que des hypothèses ou des suppositions quant à la façon dont le renseignement fonctionne (ou devrait fonctionner). Toutes sont fondées sur des représentations anecdotiques du processus du renseignement tel qu’il est pratiqué aujourd’hui dans la seule communauté américaine du renseignement.

Peu de ces modèles ont tenté d’élargir leur champ d’action à l’intelligence économique ou au renseignement criminel. Et très peu d’entre eux s’appuient sur une quelconque recherche systémique et empirique. De fait, même s’ils représentent plus ou moins précisément la façon dont on pratique le renseignement de nos jours, il est difficile de savoir si ces modèles sont les meilleurs que les professionnels du renseignement puissent imaginer.

Dans d’autres secteurs d’activité, on modifie et on améliore régulièrement les processus afin de demeurer compétitif et productif. Mais le processus traditionnel du renseignement est resté le même depuis les années 1940 ; et ce, malgré les cinglantes critiques qui se sont élevées à son encontre et les quelques tentatives de s’en débarrasser totalement.

D’aucuns voient dans la persistance du cycle une preuve de sa vigueur. Pour ma part, j’y vois :

  • son manque de valeur pour les décideurs,
  • son incapacité à jeter un quelconque éclairage sur la façon dont on fait le renseignement,
  • les divers échecs de la communauté du renseignement dans ses tentatives d’expliquer le cycle de façon consistante.

Ces caractéristiques font du cycle du renseignement une piètre réponse à une question théorique importante – et ouverte – : « Qu’est-ce que le processus du renseignement ? »

Je m’attellerai à y répondre dans les derniers articles de cette série.

11ème partie – La première image »

À propos de Kristan Wheaton

Kristan Wheaton, J.D., est maitre de conférences à l’Institute for Intelligence Studies de la Mercyhurst University à Erie, Pennsylvanie (États-Unis). Ancien analyste du renseignement pour l’US Army, il fut notamment chef analyste pour l’Europe, au sein de la Direction du renseignement de l’US European Command, à Stuttgart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *